Installer un système de gestion technique des bâtiments (GTB) grâce aux CEE

Le système de gestion technique des bâtiments (GTB) ou Building management system (BMS) fait partie des solutions pour atteindre les objectifs de performance énergétique d'un bâtiment. Ce système informatique regroupe des fonctions permettant de superviser l'ensemble des tâches des exploitants dans la gestion technique des bâtiments (GTB) et de contrôler l'ensemble de leurs équipements éléctriques et mécaniques. Cet article vous présente les points principaux à savoir à propos d'une GTB, sur ses avantages et son financement. 

1. Qu'est-ce qu'une GTB ? 

Performer énergétiquement son bâtiment nécessite une bonne gestion technique. Les dépenses énergétiques d'un bâtiment dépendent de la manière dont il est exploité. Pour ce faire, il existe une solution d'aide à la supervision des équipements techniques : la GTB

Un système de gestion technique des bâtiments (GTB), appelé aussi immotique, permet de surveiller, de superviser et de suivre l'efficacité énergétique de son bâtiment après avoir acquis les données, les points pour assurer la régulation et l'automatisation. 

Le système de Gestion techniques de bâtiments (GTB) intègre le système de suivi des points de saisie : mesure d'état, d'événements, suivi de quantité, mesure de consommation. Plus précisément, cette solution assure le pilotage des installations technniques liées à la distribution électrique : 

La Gestion technique des bâtiments (GTB) relie son système informatique avec l’utilisateur. En effet, cette interface homme-machine est assurée par un logiciel de supervision. Cette dernière gère la gestion et le suivi à distance des installations grâce à des automates placés au sein des bâtiments.

Des capteurs organisés en réseau assurent le fonctionnement des ces appareils. Ils collectent les données qui vont être envoyées au système intelligent central (domotique) qui agit automatiquement sur l'ensemble des équipements. 

2. GTB ou GTC ?

Il est d'abord important de savoir différencier la GTB de la GTC d'un point de vue échelle. La Gestion technique centralisé (GTC) permet de gérer un lot technique donné. Par exemple pour le lot "électricité", la Gestion technique centralisée (GTC) supervise l'éclairage, la détection de présence, la consommation électrique, etc. Dans le domaine de l'industrie, on peut retrouver une Gestion technique centralisé (GTC) dans des process comme l'air comprimé.


3. Financer l'installation de GTB grâce aux CEE

Le dispositif des Certificats d'economies d'Energie (CEE) permet d'obtenir une aide financière pour financer l'installation d'une GTB. Cette aide est néanmoins exclusivement destinée aux usages de chauffage, d'Eau Chaude Sanitaire (ECS), le refroidissement/climatisation, l'éclairage et les auxiliaires. La fiche relative à cette opération standardisée est la BAT-TH-116

4. Quelles sont les conditions pour bénéficier des CEE ? 

Voici les classes de performances de la GTB selon la norme EN-15232

Calcul du montant des Certificats d'Economies d'Energie (CEE) pour un système de gestion Technique des Bâtiments (GTB) de classe 1 : 

Calcul du montant des Certificats d'Economies d'Energie (CEE) pour un système de Gestion Technique des Bâtiments (GTB) de classe 2 : 

Vous cherchez un financement pour vos travaux de performance énergétique ?
CONTACTEZ-NOUS
 

Besoin d'informations sur les primes CEE ?

À l’envoi, vous acceptez les conditions d’utilisation.