Les véhicules agricoles et les CEE

En 2011, les exploitant agricoles ont consommé 3930 kilotonnes équivalent pétrole (ktep) d'énergie, soit 2,6 % de la consommation finale d'énergie en France. 53 % de l'énergie consommée est destinée aux tracteurs et engins automoteurs, essentiellement sous forme de fioul domestique. En 2015, la charge moyenne en énergie pour une exploitation agricole est de 12 971 €. Dans un contexte où les prix de l'énergie fluctuent fortement, la diffusion des solutions d'efficacité énergétique en agriculture est essentielle.

Partant de ce constat, le dispositif des Certificats d'Economies d'Energie (CEE) encourage les agriculteurs à faire des économies d'énergie à travers les fiches d'opérations standardisées. De multiples solutions sont proposées parmi lesquelles on peut retrouver le contrôle du moteur d'un tracteur et l'achat d'un véhicule neuf muni d'un système stop& start.

Explications.

 

1. Contrôle et préconisations de réglage du moteur d'un tracteur AGRI-SE-101

Pour agir sur la consommation directe d'un tracteur, plusieurs solutions peuvent être mises en place. La fiche AGRI-SE-101 vise à valoriser le contrôle du moteur afin d'avoir un réglage optimisant son fonctionnement. En effet, l'état d'un moteur doit être suivi régulièrement afin d'en tirer les meilleures performances kilométriques et énergétiques. En effet, une fois le diagnostic réalisé, avec une conduite adaptée, il est possible d'économiser 1,5 l/h de carburant soit 450 à 500€ par an (source: AILE).

Voici un tableau récapitulant tous les termes employés dans la fiche:

 Termes   Définitions
 Banc d'essai pour tracteur  Dispositif mobile standardisé permettant la réalisation de diagnostics technique des tracteurs
Véhicules de catégorie T (à roues) ou C (à chenilles) Véhicules agricoles à moteur conçus pour une vitesse n'excédant pas 40 km/h (indice "a") ou excédant 40 km/h (indice "b")
 Véhicule de catégorie T1 ou C1, a ou b  Tracteur agricole dont la voie minimale de l'essieu le plus proche du conducteur est égale ou supérieure à 1,15 m, la masse à vide en ordre de marche supérieure à 600 kg et la garde au sol inférieure ou égale à 1 m.
 Véhicule de catégorie T2 ou C2, a ou b  Tracteur agricole dont la voie minimale est inférieure à 1,15 m, la masse à vide en ordre de marche supérieure à 600 kg et la garde au sol inférieure ou égale à 600 mm et dont la vitesse maximale de construction est limitée à 30 km/h si la hauteur du centre de gravité du tracteur (mesurée par rapport au sol), divisée par la moyenne des voies minimales de chaque essieu est supérieure à 0,9.
 Véhicule de catégorie T3 ou C3, a ou b  Tracteur agricole d'une masse à vide en ordre de marche inférieure ou égale à 600 kg.
 Véhicules de catégorie T4 ou C4, a ou b  Tracteur agricole spécial

 

Le montant du certificat délivré est de 11 400 kWhcumac/ tracteur contrôlé.

2. Stop & Start pour véhicules agricoles à moteur AGRI-EQ-105

Dans une exploitation agricole, les produits pétroliers représentent 70% de la consommation d'énergie (Source: SSP). L'objectif visé par cette fiche justement de réduire la consommation en carburant d'un site.

Stop & Start est un système conçu pour optimiser le fonctionnement du moteur et des unités associés en éteignant le moteur pendant les pauses courtes. L'utilisation d'un tel système a plusieurs avantages: 

Les Certificats d'Economies d'Energie (CEE) peuvent aider à financer une partie des dépenses. La fiche concernée est l'AGRI-EQ-105. Le montant du certificat délivré est de 18 400 kWhcumac/véhicule.

Vous cherchez un financement pour vos travaux de performance énergétique ?
CONTACTEZ-NOUS

Besoin d'informations sur les primes CEE ?

À l’envoi, vous acceptez les conditions d’utilisation.