Raccordement d'un bâtiment tertiaire à un réseau de chaleur

Un réseau de chaleur (ou réseau de chauffage urbain) est un système de distribution de chaleur à partir d'une installation de production centralisée et à destination de plusieurs consommateurs. En France, on compte un peu plus de 500 réseaux de chaleur qui distribuent environ 6 % de la production nationale de chaleur.

L'Etat encourage les propriétaires et gestionnaires de bâtiments tertaire à se raccorder justement à un réseau de chaleur grâce au dispositif des Certificats d'Economies d'Energie (BAT-TH-127). 

En effet, cette opération présente de multiples avantages, notamment en terme d'efficacité énérgétique. 

ACSIO Energie vous explique.

1. Qu'est-ce-qu'un réseau de chaleur ?

Un réseau de chaleur comprend trois éléments principaux: la chaufferie, le réseau de distribution primaire et les sous-stations.

a. La chaufferie ou l'unité de production de chaleur:

La chaleur est produite dans des installations d'envergures, surveillées en permanence et entretenues par des professionnels. Elle peut être générée à partir de diverses sources d'énergie:

b. Le réseau de distribution primaire:

Il s'agit d'un ensemble de canalisation constituant une boucle qui conduit le fluide caloporteur de l'unité de production de chaleur jusqu'à la sous-station d'échange. Il y a trois types de fluides: eau chaude (60°C - 110°C), eau surchauffée (110°C - 180°C) et vapeur (200°C - 300°C).

c. Les sous-stations:

Généralement située en pied de bâtiment, la sous-station d'échange est composé d'un échangeur thermique qui permet le transfert de la chaleur entre les deux circuits. La sous-station comporte aussi un compteur de chaleur transférée qui permet de connaître la consommation d'énergie du bâtiment, donnée nécessaire à la facturation.

2. Avantages et inconvénients d'un réseau de chaleur

Avantages Inconvénients
  • Performance et rentabilité

  • Sécurité

  • Confort et praticité pour les utilisateurs

  • Valorisation de ressources locales

  • Faible émission de gaz à effet de serre et préservation de la qualité de l'air

  • Investissement élevé pour la ville lors de la création de la structure

  • Système adapté uniquement aux zones densément peuplées pour limiter la longueur des canalisations et réduire les pertes de chaleur

  • les travaux de mise en place et d'entretien peuvent occasionner des perturbations dans la ville, notamment au niveau du trafic routier

3. Financement de vos projets de raccordement

1. Les Certificats d'Economies d'Energie 

Les aides apportées par les CEE permettent de financer partiellement les travaux. La fiche BAT-TH-127  concerne justement le raccordement d'un bâtiment tertiaire EXISTANT à un réseau de chaleur. 

Le volume de CEE dépend tout bonnement de 3 paramètres: la puissance souscrite, l'usage de la chaleur et la surface chauffée.

2. Le Coup de pouce chauffage tertiaire

Ce dispositif a été mis en place depuis le 19 mai 2020 afin d'encourager l'utilisation de certaines fiches, autrement-dit, de certains travaux. La fiche BAT-TH-127 en fait d'ailleurs partie. Seulement, il faut que le réseau de chaleur soit alimenté majoritairement par des énergies renouvelables ou de récupération et lorsque le raccordement vient en remplacement d'une chaudière gaz non  performante.

 

Vous cherchez un financement pour vos travaux de performance énergétique ?
CONTACTEZ-NOUS

Besoin d'informations sur les primes CEE ?

À l’envoi, vous acceptez les conditions d’utilisation.