Installation d'un optimiseur de relance en chauffage collectif avec une fonction auto-adaptative grâce aux primes CEE

Pour optimiser une installation de chauffage collectif, Il existe de nombreux critères à prendre en compte. L'optimisation de la gestion de l'installation peut réduire les coûts de chauffage, améliorer le confort, réduire la consommation d'énergie et réduire les émissions de CO2.

La programmation du chauffage ou de confort permet de mettre en marche ou à l'arrêt le chauffage automatiquement en fonction de la volonté des occupants. 

Si plusieurs paramètres changent, ce changement aura des répercussions sur les consignes des utilisateurs. N'est-il pas mieux de pouvoir optimiser automatiquement les paramètres sans que l'occupant intervienne ?

L'installation d'un optimiseur de relance avec une fonction auto-adaptative répond aux besoins des occupants et exploitants des bâtiments. En plus, sa mise en place est finançable par le dispositif des Certificats d'Economies d'Energie (CEE) ou primes CEE

 

Programmation et optimisation de son chauffage collectif grâce à un optimiseur de relance

Par définition, l'optimisation selon la norme EN-12098 est « le décalage automatique des heures de mise en ou hors service afin d’économiser de l’énergie ».

Ce type de programmation correspond à une technologie capable de faire varier le temps de relance automatiquement, à minima en fonction d’une mesure de température intérieure et extérieure. On y englobe aussi le cas où l’on mesure la différence de température extérieure/intérieure, ou encore les adaptations plus fines basées sur l’expérience acquise au cours du temps.

L'optimiseur de relance en chauffage collectif auto-adaptatif est un dispositif qui gère le circuit de chauffage collectif et qui permet de réguler la température et le débit d'eau chaude sanitaire. Un optimiseur de relance chauffage collectif auto-adaptatif est un élément très important dans un circuit de chauffage collectif.

L'optimiseur de relance chauffage collectif auto-adaptatif est un dispositif qui gère le circuit de chauffage collectif et qui permet de réguler la température et le débit d'eau chaude sanitaire.

Comment fonctionne un optimiseur de relance ?

A la différence des programmateurs assurant une coupure et une relance à heures fixes, les optimiseurs font varier le moment de ces dernières en fonction de différents paramètres : la température extérieure, la température extérieure et intérieure, et la fonction auto-adaptative. Il permet de réduire les pertes de chaleur et optimise le débit de chauffage.

Température extérieure :

Le moment de la coupure et de la relance varie en fonction de la température extérieure. Quand la température est élevée, le refroidissement du bâtiment est plus lent. L'heure de coupure est avancée automatiquement. Pareillement, la température interne atteinte pendant la période d'inactivité et l'énergie nécessaire au redémarrage sont plus faibles. Par conséquent, le temps de récupération est retardé.

Température extérieure et intérieure :

Le système prend également en compte la température intérieure atteinte pendant l'inoccupation comme paramètre de décision pour enclencher la relance du chauffage. Cela permet une grande précision dans la définition de l'heure de relance. On peut ainsi réduire les risques d'inconfort en optimisant le temps de coupure.

En plus de ces paramètres nommés ci-dessus, l'optimiseur peut intégrer une fonction auto-adaptative.

 

La fonction adaptative, c'est quoi ?

La fonction auto-adaptative est la fonction qui permet au programmateur d'adapter ses paramètres de réglage au jour le jour par rapport aux résultats qu'il a chiffrés les jours précédents. Cette dernière ne permet pas de réelles économies d'énergie mais réduit les interventions de l'utilisateur grâce à l'automatisation des réglages.


Le fonctionnement de l'optimisation dépend de :

- L'inertie du bâtiment qui varie selon la nature des murs, l'isolation thermique et le pourcentage des fenêtres

- La zone géographique du bâtiment

- Le rythme de vie du bâtiment : quand la fréquence des périodes d'occupation et d'inoccupation est importante, l'optimisation est efficace.


Pourquoi choisir un optimiseur de relance chauffage collectif ? - Avantages

Un optimiseur de relance chauffage collectif auto-adaptatif est un élément très important dans un circuit de chauffage collectif. Toutes les installations de chauffage collectif peuvent bénéficier de l'optimisation de la consommation de chaleur grâce à un automatisme de relance. Il présente plusieurs avantages.

Économies d'énergie : permet d'économiser plus de 20 % fuel/gaz/électricité et améliore le rendement de l'installation. Ce système d'optimisation de relance auto-adaptative permet de réduire les coûts de chauffage et d'économiser de l'énergie. Avec ce type d'appareil, vous réalisez des économies d'énergie significatives.

Sécurité : il permet d'assurer la sécurité en cas de surchauffe ou de sous-chauffe.

Adaptabilité : il peut s'adapter sur toute chaudière collective fuel ou gaz & indique le rendement. Le plus, le système fonctionne avec une chaudière ou une pompe à chaleur.

Fonction de la température : le thermostat d'ambiance permet d'ajuster automatiquement la température d'un lieu en fonction de la température extérieure.

Optimisation : il peut optimiser le fonctionnement et détecte les dysfonctionnements.

Régulation : l’optimiseur régulateur va calculer à chaque cycle quel est le meilleur moment pour enclencher le chauffage et l’arrêter de sorte de faire le maximum d’économie sans toucher au confort. La « constante de temps » du bâtiment est prise en compte en continu ainsi que les conditions extérieures qui varient.

Information : il peut informer le gestionnaire en continu, des économies du bâtiment, sur la base des "consommations/degré jour.

 

L'installation d'un optimiseur de chauffage est-elle obligatoire ?

Sa mise en place n'est pas obligatoire, mais elle est conseillée parce que le système rend le process plus économe, plus intelligente une programmation fixe. Un gain d'une heure de chauffage tous les jours sur une programmation fixe pendant la durée de vie du bâtiment conduit à des économies d'énergie concrètes. Par contre, la fonction de la programmation est rendue obligatoire par la réglementation thermique RT2012.

 

L'installation d'un optimiseur de relance est finançable par les primes CEE.

Le dispositif est équipé d'une fonction basée sur l'apprentissage auto-adaptatif de l'arrêt et du démarrage optimisé du système de chauffage qui est capable de recalculer les paramètres utilisés pour déterminer l'heure d'arrêt et de mise en service, en se basant sur la température ambiante mesurée, l'inertie du bâtiment, les paramètres d'occupation ou la météorologie locale.

La surface considérée par le terme "surface chauffée par l'équipement" correspond à la surface totale des pièces chauffées par les émetteurs dont le fonctionnement est piloté par l'équipement d'optimisation. 

Vous cherchez un financement pour vos travaux de performance énergétique ?
CONTACTEZ-NOUS

Besoin d'informations sur les primes CEE ?

À l’envoi, vous acceptez les conditions d’utilisation.