Pré-refroidisseur de lait

En France, les activités liées à la traite des vaches (refroidisseur de lait et le stockage) sont des postes très énergivores et peuvent représenter plus de 80 % des consommations d'électricité sur une exploitation laitière (ADEME). En effet, le lait à refroidir doit passer de 35°C à 4°C en 3 heures maximum afin d'éviter la prolifération de germes. Pour assurer le refroidissement du lait, un tank est mis en place.

Cet équipement est cependant très énergivore. Afin de limiter sa consommation, il faut abaisser la température d'entrée du lait au sein du tank. La mise en place d'un pré-refroidisseur de lait peut assurer cette fonction mais aussi assurer une autre fonction notamment pour le bétail.

1. Qu'est ce qu'un pré-refroidisseur de lait ?

Un pré-refroidisseur de lait est un échangeur thermique tubulaire rectiligne, tubulaire coaxial ou à plaques qui vont permettre de refroidir un fluide primaire (dans notre cas le lait) et augmenter la température d'un fluide secondaire (dans notre cas de l'eau). Dans le cas d'une exploitation laitière, il a un double rôle : 

2. La fiche CEE concernée

La mise en place de cet équipement permet de faire des économies d'énergie sur : 

De ce fait, l'équipement est éligible aux certificats d'économies d'énergie avec la fiche AGRI-TH-103.

Vous cherchez un financement pour vos travaux de performance énergétique ?
CONTACTEZ-NOUS

Besoin d'informations sur les primes CEE ?

À l’envoi, vous acceptez les conditions d’utilisation.