Isolation des murs, des combles ou de toitures

Les murs étant mal isolés peuvent vous faire perdre entre 20 et 25 % de la chaleur de votre logement. Des sensations d'inconfort, d'humidité, de murs froids et de présence d'air frais sont les résultats d'une mauvaise isolation. Cette faible et/ou mauvaise isolation induit une dépense énergétique plus importante mais aussi une facture plus importante.

L'enjeu est de proposer actuellement des solutions afin de réduire l'impact de la consommation énergétique du chauffage en France. En effet, la part du chauffage en France représente 67 % de la consommation énergétique des foyers français (ADEME).

1. Les différents types d'isolation

Pour déterminer l'endroit à d'isoler, il faut déterminer l'endroit où la chaleur s'échappe :

L'identification des points de déperdition de chaleur est importante lors de la mise en place d'une nouvelle l'isolation. Isoler un bâtiment qui est déjà bien isoler n'a pas d'intérêt. Le problème vient d'ailleurs dans ce cas-là.

Pour identifier les points à isoler dans le bâtiment, il est vivement conseillé de faire un bilan thermique afin d'évaluer les déperditions et déterminer où elles ont lieu. Les BE sont habitués à réaliser ce genre d'opération et peuvent vous conseiller dans ce genre d'accompagnement.

Dès lors que les points d'isolation ont été identifiés, il faut déterminer l'isolant à mettre en place.

Pour la toiture, la mise en place de l'isolation par l'intérieur peut se faire sous toiture et sous rampants. On peut aussi isoler la toiture de l'extérieur en faisant notamment quelques études afin de vérifier la faisabilité des travaux pour la technique du Sarking par exemple ou des panneaux sandwichs.

L'isolation des combles est de plus en plus répandue en France. En effet, elle est facile à mettre en place et est peu onéreuse. L'isolation des combles est faite majoritairement par :

Tout comme l'isolation pour la toiture, les murs peuvent être isolés par l'intérieur et l'extérieur. Pour isoler thermiquement un mur, on l'isole par l'extérieur en utilisant de l'enduit ou en utilisant une isolation sous bardage lorsque l'on veut garder un certain esthétisme pour l'intérieur par exemple. Si l'isolation se fait par l'intérieur, on peut utiliser des blocs d'isolation, de l'isolation projetée...

2. Avantages inconvénients

Il est important de connaître les avantages de chaque isolant afin de déterminer celui le plus adapté à sa situation. 

Isolation Type d'isolation Avantages Inconvénients Usage Prix
Isolation toiture intérieure Sous toiture Augmente la performance énergétique, facile à mettre en place, améliore le confort des occupants Réduit la surface habitable Dans le cas d'une charpente non solide 50€ - 100€ le m²
Sous rampants
Isolation toiture extérieure Technique de Sarking Plus efficace que l'isolation par l'intérieur, elle limite les ponts thermiques Le toit est à l'air libre en travaux, plus cher que l'isolation intérieure, vérifier la faisabilité de l'opération Dans le cas d'une toiture en mauvais état 110€ - 280€ le m²
Panneau sandwich
Isolation des combles
Laine de verre Légère, non inflammable, peu chère, excellente performance thermique En cas d'humidité elle perd ses performances thermiques - 10€ - 15€ le m²
Laine de roche Non inflammable, résiste à la vapeur d'eau, excellentes performances thermiques Résiste mieux que la laine de verre à l'humidité mais peut perdre aussi ses performances - 10€ - 15€ le m²
Laine de chanvre Pose facile, résistance à l'humidité, bonne performance thermique, production écologique Coût assez élevé - 15€ - 30€ le m²
Liège Bon isolant thermique, résiste à l'humidité, bonne longévité Coût élevé (utilisé en complément d'autres isolants) - 10€ - 30€ le m²
Laine animale Bon isolant thermique, résiste à l'humidité, facile à mettre Attire les insectes, faible inertie, coût assez élevé - 15€ - 20€ le m²
Synthétique Bon isolant thermique, résiste à l'humidité, facile à mettre Fragile, faible durée de vie, prix  - 10€ - 20€ le m²
Isolation des murs extérieur
Enduit Supprime les ponts thermiques, régule l'humidité, ne change pas l'aspect extérieur   Coût élevé (utilisé en complément d'autres isolants), peu utilisé par des professionnels
Pas de contrainte architecturale 60€ - 100€ le m² 
Sous barbage Bon isolant thermique, facile à mettre, entretien simple
Isolant en plastique 10€ - 80€ le m²
Isolation des murs intérieur
Bloc d'isolation  Supprime les ponts thermiques, rapide à poser  Coût élevé (utilisé en complément d'autres isolants), peu utilisé par des professionnels Contrainte architecturale 60€ - 80€ le m² 
Isolation projetée Supprime les ponts thermiques, étanche, tarifs accessibles Toxique à la pose, beaucoup d'énergie pour sa fabrication   25€ - 35€ le m²

 

Vous cherchez un financement pour vos travaux de performance énergétique ?
CONTACTEZ-NOUS

Besoin d'informations sur les primes CEE ?

À l’envoi, vous acceptez les conditions d’utilisation.