Les systèmes de mesurage d'indicateurs de performance énergétique

L'industrie demeure l'un des plus importants postes de consommation d'énergie en France et plus généralement en Europe.. La maîtrise des consommations et l'amélioration de l'efficacité énergétique dans l'industrie représentent donc des enjeux majeurs sur les problématiques environnementales, mais également sur les aspects de compétitivité. Aujourd'hui, plusieurs leviers d'action permettent cette amélioration dont la bonne mesure et la gestion des indicateurs de performances. 

Par ailleurs, une nouvelle fiche CEE intitulée fiche IND-UT-134 a été publiée en janvier 2019. Elle permet aux industries de bénéficier de financement relatif à la mise en place d'un système de mesurage d'indicateurs de performance énergétique. 

4 questions pour comprendre cette fiche.

1. Qu'est-ce qu'un système de mesurage d'Indicateurs de Performance Energétique (IPE)?

Il s'agit d'un système permettant:

Les IPE sont calculés sous forme d'une fonction dépendant d'une part de la mesure de la consommation d'énergie d'un équipement ou d'un ensemble d'équipements constituant un usage énergétique et d'autre part, de la mesure de la production ou le niveau de service assuré par l'équipement ou l'ensemble d'équipements constituant un usage énergétique sur une même période de temps. 

En clair, ils mesurent le rapport entre une consommation d'énergie et un usage de production.

  

2. Quelles sont les critères techniques nécessaires à la délivrance des CEE?

La fiche IND-UT-134 détaille précisément les critères d'éligibilité d'un projet et les éléments nécessaires à la constitution d'un dossier CEE. Il y a 4 points importants à retenir pour pouvoir évaluer un projet:

  • L'architecture du système de mesurage:

Le système de mesurage peut être composé d’éléments existants complétés par des éléments neufs (compteurs, capteurs, passerelles de communication, moyen d’historisation), le recueil de consommations des compteurs généraux des fournisseurs d’énergie ne sont pas éligibles. 

  • Les différents indicateurs pour chaque usage:

Le système doit permettre, en fonction de l'usage énergétique, de calculer à minima les indicateurs suivants:

 

Usages

IPE

Procédé industriel thermique ou électrique

Rendement (kWh/Unité de production)

Production et/ou distribution de chaleur

Rendement spécifique chauffage (%)

Production et/ou distribution d'air comprimé

Consommation d'énergie spécifique (Wh/Nm3)

Production et/ou distribution de froid

COP (kWhfrigo/kWhelec)

Pompes, broyeurs, ventilateurs, convoyeurs

Rendement (%)

  • Les paramètres de collecte des informations:

Le pas de collecte des données (inférieur ou égal à 10 minutes, sauf pour l’usage « Procédé industriel thermique ou électrique » pour lequel un pas d’une journée est accepté.

  • Le mode d'affichage et les informations soumises à l'utilisateur

Le système doit permettre l'affichage des IPE sur au moins un des supports numériques suivants: écran dédié, site web, tablette, Smartphone ou application logicielle dédiée. Il doit également permettre à l'utilisateur d'accéder à différents types d'informations et de statistiques pour que celui-ci puisse comparer les IPE et agir en cas de dérive.

 

3. Quelles sont les pièces administratives nécessaires à la délivrance des CEE?

En plus des pièces justificatives communes à toutes les fiches d'opération standardisées, on peut distinguer 6 documents spécifiques à l'opération à savoir:

 

4. Montant de certificats en kWh cumac

Le montant est fonction de 3 paramètres:

Besoin d'informations sur les primes CEE ?

À l’envoi, vous acceptez les conditions d’utilisation.