Remplacement de ventilo-convecteurs haute performance grâce aux primes CEE

Pour limiter la hausse des prix de l'énergie et réduire les coûts d'exploitation, les ingénieurs ne cessent de chercher des solutions pour répondre aux attentes des propriétaires et gestionnaire de bâtiments. Des systèmes existent pour performer les installations de chauffage dans les hôtels, les bureaux, les magasins, etc. Parmi eux, le système ventilo-convecteurs se positionne comme un gage d'équilibre entre performance, coûts d'exploitation, rafraîchissement intérieur et confort acoustique.

ACSIO Energie vous donne quelques explications à propos des ventilo-convecteurs dont l'installation est finançable par les Certificats d'Economies d'Energie (CEE).

Qu'est-ce qu'un ventilo-convecteur ?

Il y a 3 types de convecteurs : convecteur, ventilo-convecteurs et éjecto-convecteurs. Dans les 3 cas, l'émission de chaleur se fait par convection.

L'installation de ventilo-convecteurs est rapide et économique. A l'instar d'un radiateur ou d'un plancher chauffant, le ventilo-convecteur fait partie des émetteurs de chaleur. Il est souvent fixé au mur ou au plafond de vos locaux sous forme de bloc rectangulaire par lequel l'air chaud et froid sortent. Il est possible de réguler ses caractéristiques de performance grâce à une télécommande. Il peut ainsi assurer le chauffage et le rafraîchissement des locaux.

Le ventilo-convecteur haute performance montre des caractéristiques technologiques et fonctionnels supérieurs qui en font le moyen de climatisation exemplaire pour tous les milieux. 

 

Comment fonctionne le ventilo-convecteur ?

Il possède un moteur et une turbine pour souffler l'air, un système composé de filtres, un bac de récupération de l'eau condensée, une ou plusieurs batteries ou échangeurs fonctionnant avec de l'eau chaude et/ou glacée, un thermostat pour régler la température et la vitesse de ventilation.

Voici comment fonctionne le système plus exactement :

- Les calories sont récupérées dans l'air par le biais de la pompe à chaleur ou d'une chaudière.

- La pompe à chaleur ou la chaudière achemine les calories vers les ventilo-convecteurs dans chaque local.

- Les turbines présentes dans les ventilo-convecteurs se chargent de souffler l'air chaud ou froid.

Cette solution peut être intégrée au système VMF qui permet le contrôle de chaque ventilo-convecteur avec accessoires. 

VMF (Variable Multi Flow)

Il possède un moteur et une turbine pour souffler l'air, un système composé de filtres, un bac de récupération de l'eau condensée, une ou plusieurs batteries ou échangeurs fonctionnant avec de l'eau chaude et/ou glacée, un thermostat pour régler la température et la vitesse de ventilation.

 

Les principaux types de ventilo-convecteurs

Les ventilo-convecteurs peuvent avoir plusieurs types. Ceux qui sont composés de plusieurs batteries ou tubes sont les plus performants. Le nombre de voies de la vanne (2 ou 3 voies) rend la régulation plus ou moins efficace.

Ventilo-convecteurs à 2 tubes réversibles :

Il ne possède qu’un seul échangeur alimenté en eau chaude ou froide en fonction de la requête. Son confort d’utilisation est moindre aux mi-saisons.

Ventilo-convecteurs à 2 tubes réversibles et 2 fils :

Ce système est composé d'une résistance électrique qui sert de chauffage d’appoint aux mi-saisons.

Ventilo-convecteurs à 2 tubes et 2 fils :

Il ne possède qu’un seul échangeur alimenté en eau froide pour rafraîchir en été et une résistance électrique pour chauffer en hiver. Le coût de la consommation électrique est élevé à cause de la résistance.

Ventilo-convecteurs à 4 tubes :

Il possède 2 batteries différentes donnant soit de la chaleur soit de la fraîcheur selon la saison. Son installation est la plus difficile.

 

Avantages

- Réduction du niveau sonore (nuisances sonores) : inférieure à 20 décibels

- Puissance augmentée (généralement 3 vitesses)

- Production d'air froid et chaud

- 80 % d'économies d'énergie sur votre facture énergétique

- Possibilité de gainage pour pulsion de l'air hygiénique

 

Sa mise en place est financée par les Certificats d'Economies d'Energie (CEE)

La mise en place de cette opération est relative à la fiche BAT-TH-143 : remplacement de ventilo-convecteurs existants par des ventilo-convecteurs haute performance pour assurer le chauffage et le rafraîchissement des locaux. La réalisation de l'opération est destinée aux locaux du secteur tertiaire, de surface totale inférieure ou égale à 10 000 m2.

On entend par ventilo-convecteur toute la plage des unités de confort, à savoir les ventilo-convecteurs, mais également les cassettes et les unités gainables à pression.

Les ventilo-convecteurs doivent avoir le label énergétique EUROVENT de classe A ou posséder des caractéristiques de performance de qualité équivalentes et similaires. La qualification doit être établie dans l'Espace économique européen, selon les normes NF EN ISO/CEI 17025 et NF EN 45011 par le COFRAC (Comité français d'accréditation) ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de European cooperation for Accreditation (EA).

Les coûts peuvent augmenter en fonction du type de besoin, de votre design et de la surface totale chauffée ou rafraîchie. 

Vous cherchez un financement pour vos travaux de performance énergétique ?
CONTACTEZ-NOUS

Besoin d'informations sur les primes CEE ?

À l’envoi, vous acceptez les conditions d’utilisation.