Financement CEE : la mise en place d’une pompe à chaleur (PAC) réversible de type air/air

Mis à jour le 13/06/2022

Les pompes à chaleur air-air sont très demandées dans la rénovation des bâtiments, dans le cadre de la transition énergétique. Cependant, tout le monde ne peut pas investir dans le remplacement d'un vieux radiateur électrique.

La mise en place d'une pompe à chaleur réversible de type air/air de puissances calorifique et frigorifique nominales inférieures ou égales à 1 MW peut être financée par les Certificats d'Economies d'Energie (CEE) ou les primes CEE. ACSIO Energie vous aide à comprendre en quoi investir dans une pompe à chaleur (PAC) air/air est avantageux et comment financer vos travaux de rénovation énergétique.

 

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur (PAC) de type air/air ?

Appelée aussi aérothermie ou climatiseur réversible, une pompe à chaleur (PAC) de type air/air est un équipement de chauffage qui permet de récupérer l'énergie calorifique dans l'air ambiant que ce soit extérieur ou intérieur. Ce type de pompe à chaleur est réversible et permet donc de chauffer les locaux des bâtiments tertiaires en période de froid et rafraîchir leurs occupants en été. 

L'installation d'une pompe à chaleur réversible de type air/air de puissances calorifique et frigorifique nominales inférieures ou égales à 1 MW est une opération qui permet de réelles économies d'énergie par rapport aux pompes à chaleur (PAC) de type air/eau ou eau/eau, à caractéristiques équivalentes.

De surcroît, jusqu'à 70 % de la chaleur produite par une pompe à chaleur est renouvelable. Elle provient de l'air extérieur, une ressource libre et infinie.

Principe de fonctionnement : la pompe à chaleur type air/air pour le chauffage et la climatisation

Le fonctionnement est simple : le principe consiste à récupérer les calories présentes dans l'air extérieur et les utiliser pour chauffer l'intérieur d'un bâtiment. Une pompe à chaleur de type air-air était à la base destinée qu'à la chaleur. Cependant, il existe des modèles où le système est réversible par le biais d'une vanne qui est capable d'inverser le système. Ce qui veut donc dire qu'il est efficace pour le chauffage et pour la climatisation.

Par un système de compression, elles peuvent chauffer très efficacement l'intérieur d'un bâtiment. Les PAC ont recours à l'électricité pour le fonctionnement du système : la chaleur qu'elles restituent est entièrement captée dans l'air extérieur.

Une pompe à chaleur (PAC) est composée de deux unités :

- Unité extérieure : capte les calories dans l'air et les envoie d'un liquide frigorigène
- Unité intérieure : transforme les calories en chaleur et les envoie dans vos pièces à des ventilo-convecteurs fixés aux murs

Ces unités peuvent être fixées au mur ou posées au sol. Grâce à son circuit de fluide frigorigène alternativement compressé et détendu, le groupe extérieur récupère l'énergie contenue dans l'air même lorsqu'il fait froid et la transfère à l'intérieur de votre bâtiment.

La PAC air/air est composée d'un groupe extérieur avec compresseur. Ce groupe est raccordé à un terminal intérieur actif (équipé d’un ventilateur) par l’intermédiaire d’un réseau de fluide caloporteur fonctionnant en boucle fermée permettant de chauffer ou rafraîchir l’espace de vie. C’est ce que l’on appelle climatisation mono-split. Le même principe avec deux ou trois terminaux intérieurs, voire plus, est appelé climatisation multi-split (bi-split pour deux terminaux, tri-split pour trois terminaux, etc.). Le terminal intérieur peut être positionné dans un faux plafond (cassette et gainable), au sol ou en bas du mur (console et allège) ou accroché à un mur en hauteur (mural).


Quels sont les avantages de l'installation d'une pompe à chaleur de type air/air ?

La PAC air/air est économique. En effet, avec 1 kW d'énergie électrique de fonctionnement, vous cédez entre 3 et 4 kW d'énergie de chauffage; mais cela varie en fonction des conditions climatiques extérieures. En revanche, la PAC air/air ne peut pas assurer la production d’eau chaude sanitaire et un chauffage d’appoint est indispensable.

La pompe à chaleur (PAC) peut être installée pour des bâtiments tertiaires comme les entrepôts, les complexes culturels (musées, salle de cinéma, etc.), ou les hôtels et les restaurants, etc.

 

Différence entre la Pompe à Chaleur air/air et air/eau

La pompe à chaleur air/eau est un système de chauffage ou de rafraîchissement et peut produire l’eau chaude sanitaire suivant le modèle. Elle utilise l’énergie contenue dans l’air extérieur pour la transférer dans l’eau.

 

Différence entre la Pompe à Chaleur air/air et eau/eau

La pompe à chaleur eau/eau (ou PAC géothermique) est un système de chauffage ou de rafraîchissement dit aquathermique. Elle utilise l’énergie contenue dans l’eau d’une nappe phréatique en sous-sol ou d’un cours d’eau pour la transférer sur un réseau secondaire et produire de l’eau chaude ou froide à l’intérieur de l’espace de vie. Ce système peut aussi puiser et récupérer les calories naturelles présentes dans le sol via des capteurs horizontaux ou verticaux.

 

Quelles aides pour l'installation d'une pompe à chaleur (PAC) air-air ou d'un climatiseur réversible ?

L'Etat a mis en place plusieurs types de subventions. Les primes Energie en font partie. Le financement de vos travaux d'installation d'une pompe à chaleur air/air est finançable par les primes CEE ou les Certificats d'Economies d'Energie (CEE).

 

Comment demander la subvention du dispositif des CEE pour la mise en place d'une pompe à chaleur air/air ou d'un climatiseur réversible ?

La PAC est capable de capter jusqu'à 75% de l'énergie dans l'air extérieur et avec une consommation minime d'énergie électrique, les pompes à chaleur peuvent réduire significativement les émissions de de gaz à effet de serre (GES) comme le CO2 par rapport à une chaudière. Elles permettent des économies d'énergie plus conséquentes par rapport au chauffage traditionnel avec des radiateurs électriques.

Pour bénéficier des économies d'énergie, vous pouvez mettre en place vos travaux de rénovation énergétique grâce au financement des Certificats d'Economies d'Energie (CEE), un dispositif créé par le gouvernement. La fiche à prendre en compte pour la demande de prime CEE est la BAT-TH-158.

Attention : le 42ème arrêté des CEE rectifie une erreur des Kwh cumac/m² entre les PAC d'une puissance supérieure et inférieure à 1kW qui avaient été inversée dans la première publication de l'arrêté. Ce changement a pris effet dès le 31 janvier 2022. 

D'autres types de pompes à chaleur (PAC) existent : pompe à chaleur (PAC) à absorption de type air/eau ou pompe à chaleur de type eau/eau.

 

Cas concret

Voici l'exemple de la mise en place de travaux de rénovation énergétique consistant à installer une pompe à chaleur d'une puissance calorifique nominale inférieure ou égale à 12 kW se trouvant dans l'Oise (zone géographique H1). L'installation d'une pompe se fera dans un hôtel (secteur de l'hôtellerie et de la restauration) pour une surface totale chauffée de 9000 m².
Les économies d'énergie générées seraient de 5.41 GWh cumac. Vous pouvez avoir un financement à la prime CEE d'un montant de 30340 euros pour réduire le coût de l'investissement.

L’installation d’une pompe à chaleur air/air nécessite de poser les unités (extérieure et intérieure) et de les relier entre elles via des liaisons de fluide frigorigène (système en détente directe). Elle doit donc être réalisée par un installateur disposant d’un agrément de manipulation de fluide frigorigène. Nous vous conseillons de retenir un professionnel ou artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) afin de vous assurer d’un savoir-faire adapté et aussi de bénéficier d’aides de l’État.

 

 

Vous cherchez un financement pour vos travaux de performance énergétique ?
CONTACTEZ-NOUS

Besoin d'informations sur les primes CEE ?

À l’envoi, vous acceptez les conditions d’utilisation.