5 opérations d'économies d'énergie à faire sur votre serre

L'étude de l'ADEME "Utilisation rationnelle de l'énergie dans les serres" indique qu'en maraîchage, l'énergie représente en moyenne 22% des charges de production directes des exploitations de cultures sous serres chauffées, contre 11% en horticulture. Même si la consommation énergétique dans les serres ont baissé ces dernières années, la part de l'énergie dans les coûts de production reste toujours importante à cause des augmentations successives du prix des énergies. 

Plusieurs actions peuvent être mises en place pour améliorer vos performances énergétiques. Nous vous en proposons 5 dans cet article. 

Pour la mise en œuvre de projets complexes, il est possible de se faire assister par des bureaux d'études.

Explications.

 

1. Mise en place d'un dispositif de stockage d'eau chaude de type "Open Buffer" dans une serre maraîchère

Un réservoir de type Open Buffer est un dispositif de stockage d'eau chaude utilisée dans les serres maraîchères. Il permet le découplage total de la production de chaleur et de sa distribution dans la serre.

Le réservoir permet ainsi de rendre indépendant le besoin énergétique de la chaudière. Autrement-dit, il permet d'écrêter les pics d'énergie et évite d'actionner le brûleur de la chaudière trop fréquemment, notamment le matin et en période de froid.

Il y a 3 avantages principaux à l'installation de ce dispositif:

Les Certificats d'Economies d'Energie (CEE) permettent de financer entièrement ou partiellement les travaux. La fiche concernée est l'AGRI-TH-101

2. Mise en place d'un dispositif de stockage d'eau chaude dans une serre horticole

Il s'agit également de mettre en place un dispositif de stockage d'eau chaude dans une serre horticole pour y améliorer la performance énergétique. En effet, la culture sous serre nécessite l'injection de CO2 pour optimiser la photosynthèse et favoriser la croissance des plantes. Les besoins de chaleur nocturnes sont non négligeables. Ainsi, une optimisation du système consiste à stocker dans un ballon d'eau chaude produite par la chaudière durant la journée pour la production de CO2. 

Les Certificats d'Economies d'Energie (CEE) permettent de financer entièrement ou partiellement les travaux. La fiche concernée est l'AGRI-TH-102.

 

3. Mise en place d'un module d'intégration de température pour la gestion des cultures sur un ordinateur climatique

Les ordinateurs climatiques permettent aujourd'hui de piloter précisément l'ensemble des fonctions de vos serres (climat, ventilation, irrigation, etc...). Il compare en permanence la valeur mesurée d'une variable avec sa valeur désirée appelée également valeur de consigne, son travail de régulation va consister à rapprocher constamment ces deux valeurs. Cette opération consiste à mettre en place un module d'intégration de température sur l'ordinateur climatique. Ainsi, si les écarts entre les températures réelles sont par exemple trop importantes, l'ordinateur climatique va envoyer la consigne d'allumer la chaudière en activant le brûleur.

Ce système est très réactif et permet de limiter fortement les pertes d'énergie. Les Certificats d'Economies d'Energie (CEE) permettent de financer entièrement ou partiellement les travaux. La fiche concernée est l'AGRI-EQ-101.

  

4. Mise en place au dessus des cultures d'une serre chauffée d'un double écran thermique ou d'un second écran en complément d'un premier existant

Cette opération consiste à mettre en place un double écran thermique ou d'un second écran en complément d'un premier existant. En effet, en déployant chaque nuit d'hiver une toile d'isolation en plafond de serre, on intercepte le rayonnement infra-rouge des plantes et du système thermosiphon vers la voûte céleste et on réduit également les pertes de chauffage par convection (mouvement d'air). 20 à 25% d'économies sont réalisables, si le pilotage automatique est optimal.

Les Certificats d'Economies d'Energie (CEE) permettent de financer entièrement ou partiellement les travaux. La fiche concernée est l'AGRI-EQ-102.

5. Mise en place d'un déshumidificateur thermodynamique pour la gestion de l'hygrométrie dans les serres maraîchères

La gestion de l'hygrométrie est cruciale dans une serre. En effet, l'air humide à plus de 80% contribue à apporter des maladies, la perte de qualité des plantes... mais a contrario, plus l'air est sec et plus les plantes transpirent rapidement. Elles perdent alors trop d'eau et dépérissent. Voila pourquoi, il faut maintenir un taux d'humidité minimum dans la serre, entre 40 et 75% pendant leur phase de croissance.

Un déshumidificateur thermodynamique présente plusieurs avantages à savoir:

Les Certificats d'Economies d'Energie permettent de financer entièrement ou partiellement les travaux. La fiche concernée est l' AGRI-TH-117.

Vous cherchez un financement pour vos travaux de performance énergétique ?
CONTACTEZ-NOUS

Besoin d'informations sur les primes CEE ?

À l’envoi, vous acceptez les conditions d’utilisation.