La durée annuelle D d'utilisation de la chaleur dans le calcul des CEE

L'une des opérations les plus efficaces dans le cadre d'un plan d'économies d'énergie est la récupération de chaleur sur groupe de production de froid. Cet avantage vient du rendement permis par la réutilisation de l'énergie déjà payée. 

Cette récupération peut bien avoir des usages industriels dans le froid, mais aussi dans les bâtiments. La mise en place de ce système d'économies d'énergie peut être valorisée par les Certificats d'Economies d'Energie (CEE)

 

 

 

Depuis le 35ème arrêté, et découlant des modifications apportées sur la fiche IND-UT-117, les conditions techniques et la méthode de calcul dans l'étude de dimensionnement ont été revues.

1. Focus sur l'étude de dimensionnement

Parmi les changements qui ont découlé de la révision de la fiche d'opération IND-UT-117, l'étude de dimensionnement a été renforcée. Celui-ci doit justifier la concordance des besoins de froid et des besoins de chaleur de site. Cette partie dans la valorisation des travaux d'économies d'énergie permet d'évaluer le potentiel de puissance thermique récupérable sur site, en fonction de la durée moyenne de fonctionnement des groupes de production de froid mais aussi la somme des puissances thermiques à récupérer

RAPPEL : UN VOLUME DE CEE EST PROPORTIONNEL À LA DURÉE ANNUELLE D'UTILISATION

2. Focus sur le mode de calcul

Comme précisé plus haut, l'étude de dimensionnement sera déterminée en fonction de la durée d'utilisation de la chaleur récupérée par rapport aux besoins de chaleur de l'industrie. 

Cette durée d'utilisation est le minimum entre la moyenne pondérée des durées annuelles des besoins unitaires affectée des puissances respectives et la durée moyenne de fonctionnement annuel des compresseurs frigorifiques. 

Vous cherchez un financement pour vos travaux de performance énergétique ?
CONTACTEZ-NOUS

Besoin d'informations sur les primes CEE ?

À l’envoi, vous acceptez les conditions d’utilisation.